Joli monde blanc

Image 1 (3)
Image 1 (2)
Image 1 (5)
Image 1 (4)
Image 1
A+ A-

Les œuvres de Toussaint Riendeau suscitent la curiosité

Boisés des MurmuresMont-Joli, le 8 novembre 2018 - Plusieurs citoyens curieux se questionnent sur l’origine des sculptures installées sur les terrains du Château Landry, de la Bibliothèque Jean-Louis-Desrosiers et du Boisé des Murmures, près du carrefour giratoire.

D’abord, il convient de rappeler que ces six sculptures en granit ou en calcaire sont l’œuvre de Toussaint Riendeau, un artiste originaire de Varennes, près de Montréal. Elles ont été prêtées durant plusieurs années à Terre-Eau, propriété de Louis Drainville de Saint-Joseph-de-Lepage, où elles étaient exposées avec d’autres œuvres.

À l’automne 2016, l’artiste en a fait don à la Ville de Mont-Joli pour ajouter à son circuit consacré aux arts et au patrimoine.

Les sculptures intitulées Les amants, L’Égyptienne, Les curieux, Le couple en chicane, La femme au vent et Autoportrait, ont été réalisées entre 1982 et 1989.  

Le couple en chicaneOn peut voir L’Égyptienne (1983) et La femme au vent (1989) sur le site du Château Landry. Les amants (1982) et Autoportrait (sans date) ont été installées près de la Bibliothèque Jean-Louis-Desrosiers tandis que Les curieux (1986) et Le couple en chicane (1986) agrémentent le Boisé des Murmures, derrière la petite gare de Rivière-Blanche.

Né en 1937, Toussaint Riendeau a étudié en dessin industriel et en architecture. Bachelier en Art de l’Université du Québec à Montréal en 1987, il a participé à plusieurs expositions individuelles et collectives dont la prestigieuse Toronto International Art Exposition, où il a mérité le 1er prix en 1991.

En sculpture, il travaille avec des matériaux tels que le bronze, la pierre, l’acier, l’aluminium et le bois. En peinture, il a touché l’huile et l’acrylique. « J’essaie de mettre en lumière, soit le paysage, la forme pure ou tout élément me permettant de constituer l’oeuvre dans ma vision artistique. L’attrait pictural diffère beaucoup, laissant souvent l’idée originale vagabonder, me saisissant davantage à l’improviste. De cette manière, je fais voir ce qui m’a impressionnée » a déjà confié l'artiste lors d'une exposition consacrée à son œuvre à l'Espace contemporain de Montréal.

Plusieurs de ses créations sont exposées à Sainte-Julie, où vit l'artiste.

Quand vous croiserez le regard de L’Égyptienne ou de La femme au vent, vous en saurez maintenant davantage sur leur origine et son créateur.

Photo : Les curieux et Le couple en chicane dans le Boisés des Murmures.

Inscrivez-vous à notre infolettre

 

evaluation

Rôle d'évaluation

En savoir plus

sel

Services en ligne

En savoir plus



4 fleurons 2015 2017

village relais

maquette Ville de Mont Joli 12