Joli monde blanc

Image 1 (5)
Image 1
Image 1 (3)
Image 1 (4)
Image 1 (2)
A+ A-

Message du maire de la Ville de Mont-Joli, M. Martin Soucy

MartinMessage du maire de la Ville de Mont-Joli présenté en ouverture de la séance ordinaire du conseil municipal, le mardi 19 mai 2020.

Vous vous demandez souvent si cette crise sanitaire et toutes les mesures associées vont durer encore longtemps. Plusieurs d'entre vous mettent aussi en doute la décision de lever les barrages routiers. Vos questionnements, je les partage, vos craintes aussi, mais nous devons faire confiance, confiance à la science, confiance en nous, en notre préparation, en notre capacité à bien réagir devant la menace.

Comme le premier ministre François Legault  l'a encore dit dans un de ses récents points de presse, « nous devrons peut-être vivre avec ce virus pendant encore quelques années. »

Alors il faut s'y faire, il faut apprendre à vivre avec cette réalité, qui exige de nous de nouvelles façons de faire, de nouvelles façons de se comporter en société.

Nous avons tous un rôle à jouer pour faire face au défi auquel nous sommes confrontés. Après presque neuf semaines d'un même message qui tourne en boucle, j'ose espérer que nous sommes tous sensibilisés à la nécessité d'adopter des gestes barrières : se laver les mains, respecter la distanciation physique, éternuer ou tousser dans le creux de son coude, et depuis peu mettre un couvre-visage dans les lieux publics.

Nous  devons maintenant en faire un peu plus et devenir à notre tour des agents de sensibilisation.  Propager le message de protection, propager la nécessité de prendre soin les uns des autres. Que nous soyons entrepreneur, commerçant, travailleur, jeune, nous devons tous donner l'exemple pour s'assurer que le virus passe sa route sans trop faire de dommages. Car il faut se le dire :  le virus fera son chemin jusqu'à nous. Pour le commerçant, pour l'entrepreneur, cela signifie renforcer les mesures de protection en place. Pour les plus vulnérables d'entre nous, cela équivaut à limiter ses déplacements au minimum. Pour nous tous, cela se traduit par suivre avec rigueur les consignes sanitaires sans relâcher.

Aux plus jeunes de nos concitoyens, je les invite à respecter les interdictions dans les parcs.  Les modules de jeux, le skatepark, sont des vecteurs de transmission qu'il faut éviter. Pas facile, je le sais, de résister à l'envie de se regrouper. Encore moins quand on est ado. Mais il le faut, pour le bien de tous et en particulier des plus vulnérables. Je pense aux personnes âgées, à vos grands-parents, et à toutes les personnes atteintes de problèmes de santé qui les prédisposent à être plus affectés par le virus.

Je tiens à vous remercier, oui encore une fois, concitoyennes, concitoyens, qui suivez rigoureusement les consignes.  Quand je vais à l'épicerie, par exemple, je suis toujours heureux de constater à quel point les gens sont civiques, responsables, respectueux des règles. Vous êtes disciplinés, et c'est tout à votre honneur. Bien sûr qu'il y a quelques exceptions de trop ici et là, mais la grande majorité d'entre vous avez intégré à vos habitudes des gestes de protection. Je vous encourage à continuer avec détermination.

Je vous laisse sur une note d'optimisme : les courts de tennis ont ouvriront mercredi. Nous envisageons une programmation d'été pour divertir nos gens autrement et après la reprise des travaux à l'Amphithéâtre Desjardins, le chantier de la rue des Oblats s'est mis en branle aujourd'hui. Les travaux s'étaleront jusqu'à la fin juillet. Bien sûr, on ne fait pas de tels travaux sans déranger un peu. Mais au bout du chantier, il y aura une nouvelle rue dans ce beau quartier, l'un des plus vieux de Mont-Joli, où se trouve une bonne partie de notre patrimoine populaire.

Il faut en prendre soin. Comme je vous invite à prendre soin les uns des autres. Merci !

Inscrivez-vous à notre infolettre

 

evaluation

Rôle d'évaluation

En savoir plus

sel

Services en ligne

En savoir plus



4 fleurons 2015 2017

village relais

maquette Ville de Mont Joli 12